•  

TYPE Réalisation d’un atelier mobile et d’atelier de construction
LIEU Quartier de Bellevue, Brest (29)
DATE Janvier / Novembre 2017
CONCEPTION Les ManufActeurs + Léo Pouliquen + Atelier de l’Hermine
REALISATION Les ManufActeurs + Léo Pouliquen + Atelier de l’Hermine
CLIENT Mairie de Bellevue, CS de Bellevue, MPT de Bellevue, Conseil Consultatif de Quartier
COÛT 9 500€

Contactés à l’origine par la mairie de quartier de Bellevue, se faisant l’écho du Conseil Consultatif de Quartier, notre collectif a été sondé pour avoir des idées pour animer certains espaces publics de cette ZUP avant l’arrivée d’un NPNRU qui peut sembler des horizons lointains aux habitants sur l’amélioration de leur quartier.
Notre premier pas a été de rencontrer les acteurs, institutionnel et habitants, avant de proposer un projet en plusieurs étapes :
– la création, avec les acteurs institutionnels, d’un «atelier mobile» pour activer le pouvoir d’agir des habitants
– l’animation de trois espaces clefs, comme une première prise en main de cet «atelier mobile»

ASSOCIER LES ACTEURS LOCAUX

Pour l’étape de l’atelier mobile, nous avons souhaité mettre autour de la table tous les acteurs qui pourraient s’en emparer pour
continuer l’action au delà des trois premières animations que nous proposions. Nous avons donc rencontré diférents acteurs
présents sur le quartier, associatifs ou institutionnels, à commencer par la mairie de quartier, le Centre Social, la Maison Pour Tous, l’AFEV. De ces rencontres nous avons extrait un «cahier des charges» nous permettant de proposer un dessin correspondant à leurs attentes.
La construction de l’atelier mobile s’est déroulée en 4 jours sur l’esplanade principale du quartier, face à la mairie, invitant les passant à venir voir ce qui se faisait, à échanger avec eux, tant sur l’objet en cours de construction, que sur leur vision du quartier ou encore sur des conseils techniques de réalisation. Le point d’orgue a été le dimanche concordant avec une grande fête de quartier sur les bords de la Penfeld, où nous avons sollicité tous les habitants présents pour réaliser la décoration de l’atelier mobile sous forme de masques au scotch pour recréer une ville en plan, sur laquelle nous avons passé un coup de peinture pour faire ressortir le tout en négatif.
La première «sortie» de cette petite roulotte dépliante s’est faite dans le cadre de l’appropriation d’une dalle de parking par les
habitants du collectif Bahamas, que nous avons accompagné dans la réalisation d’un ensemble de mobilier extérieur et de peintures au sol.
Deux autres animations sont prévues :
– une réalisation d’un module d’assise / table / jardinière sur une grande pelouse vide au cœur d’un grand ensemble
– un atelier de signalétique dans un dédale de rues similaires qui tournent et tournent encore

Leave a Reply